Thursday, February 8, 2018

N’y a-t-il plus d’humanité en France?

Pin ThisEmail This

Je peux, éventuellement, en faisant beaucoup d’efforts, comprendre qu’on soit insensible à la misère lointaine. Loin des yeux, etc. Mais la misère en bas de chez soi, on fait comment pour l’ignorer, pour s’en foutre, pour passer comme si de rien n’était? Alors que la neige a recouvert Paris, alors que les températures avoisinent le polaire, des hommes, des femmes et des enfants dorment sur les trottoirs et les quais de Paris.

Quand le drame est d’une telle ampleur, quand des êtres humains risquent de mourir de froid, dans la rue, au vu et au su de tous, on range momentanément les débats et les joutes oratoires, on met en sourdine les "crises de migrants", les "problèmes des SDF" et toutes ces choses qui donnent à causer à ceux qui aiment s’entendre parler. Et on se bouge. Ne rien faire, ne pas les aider, n’est-il pas une forme de non-assistance à personnes en danger?

Emmanuel Macron a promis que, lui président de la République, plus personne ne dormirait dehors. Mais voilà, celles et ceux qui vivent et dorment dans la rue sont encore là, dans un dénuement presque complet face à un hiver qui se fout pas mal des problèmes des hommes. Quelle excuse va-t-on inventer pour justifier l’injustifiable? Sylvain Maillard, un député macroniste, qui dort évidemment bien au chaud dans son petit lit, a eu le culot de dire que c’était "par choix" que les sans-abris sont justement sans abris. Encore un peu, il nous aurait expliqué que ces infortunés s’amusent à une sorte de freeze challenge masochiste, où celui qui meurt de froid en premier a gagné. Décidément, l’ignominie chez certains n’a aucune limite.

Photos : Marc Melki

Photos : Laurence Geai



Où sont les Français qui manifestaient il n’y a pas si longtemps pour ou contre telle ou telle chose? Pourquoi ne piétinent-ils pas le pavé enneigé pour réclamer haut et fort que les pouvoir publics fassent leur travail, pour que le pays qui se prétend être encore celui des droits de l’homme soit à la hauteur des principes qui ont fondé sa République? Ils ont peur de se geler les miches? De s’attraper un gros rhume? Le prestige de la France se résume-t-il à de jolies parades militaires que nous envie Donald Trump himself? Ou bien aux juteux contrats d’armement avec l’Arabie Saoudite qui se sert des armes tricolores pour bombarder allègrement le Yémen et les Yéménites? 

Heureusement qu’existent des Marc Melki et des Laurence Geai, des Rose Lecat et des Hans Lucas, qui prennent leur courage et leur caméra à deux mains et documentent l’insoutenable. Et dont les images nous regardent dans les yeux et posent cette fondamentale question : n’y a-t-il plus d’humanité en France?



© Claude El Khal, 2018

3 comments:

Anonymous said...

Chaque Annee et depuis le debut du genocide syrien, des hommes des femmes et des enfants perdent leur vie a cause du froid entre autres. La derniere tragedie a eu lieu il y a quelques semaines a la frontiere libanaise.
Evidemment dans ce blog on ne les evoque pas a ces victimes . On prefere limiter la sympathie aux SDF francais (c est plus chic) et les enfants yemenites tues par les seoudiens et leurs allies en passant sous silence les enfants yemenites tues par les Houthis.
Ainsi on melange assez maladroitement sentiments humains (sinceres ?) et ligne politique.
En ajoutant que tout etre humain qui soufre a droit a notre sympathie.

Shlomit said...

Anonymous, je ne pense pas que vous ayez raison. Je viens de découvrir ce blog, via un journaliste Syrien said Hilal Alsharifi justement et je suis agréablement surprise. Par ailleurs pourquoi répéter ici ce que d'autres blogs et sites/amis font? Mettons en commun les richesses de la plume de chacun au lieu de nous quereller. Et puis qu'est -ce qui vous empêche d'écrire vous aussi en commentaire? au lieu de critiquer seulement, vous auriez pu écrire quelques lignes instructives sur la Syrie, le Dombass, le Soudan, le Yemen. Vous n'imaginez pas ce que cela représente en investissement de temps, l'écriture, la mise en page, le positionnement des photos, les sources... La critique est aisée, mais je ne m'y prêterai pas.

Gamenigga said...

Les français sont tellement inhumains qu'ils sont sur le podium des dépenses sociales. le sentimentalisme fait mauvais ménage avec la lucidité en politique, soyons sérieux un peu